Offre(s) d'emploi CNAM

CDD INGéNIEUR HALIEUTE éCOLOGUE (H/F)

Cet ingénieur (H/F) "Halieute écologue " est rattaché(e) à la Cellule Halieutique/Biodiver sité au sein de laquelle il/elle occupe la fonction d'ingénieur de recherche impliqué dans l'action VIDEO du projet IPERDMX.

Ce projet vise à définir des Indicateurs Populationnels et Ecosystémiques pour une gestion durable des Ressources en poissons DéMersauX récifaux et profonds (1-500 m) à la Réunion.

Il/Elle est encadré(e) par le responsable du projet IPERDMX.

Activité s principales
- Programmer, préparer et réaliser les campagnes STAVIRO de l'action VIDEO,
- Réaliser une partie de l’exploitation des vidéos,
-Contribuer à la coordination scientifique et administrative de l’action VIDEO et notamment au suivi de la sous-traitance visant à réaliser une partie de l'exploitation VIDEO,
- Rédiger les rapports de campagne.
- Contribuer à la rédaction du chapitre VIDEO du rapport de projet.
- Contribuer à la vulgarisation et à la valorisation scientifique des données, et notamment à l'alimentation des pages WEB du projet.


Date limite de candidature : 01/04/2019 (poste à pourvoir pour le 1er juillet)

Durée : 18 mois

- Bac+5 maximum en halieutique ou biologie marine spécialisé en biologie et écologie des populations ichtyologiques des écosystèmes tropicaux
- 1 à 2 ans d’expériences professionnelles
- Permis B indispensable

La fiche de poste est disponible sur notre site internet institutionnel et le dépôt des candidatures est impérativement à faire en ligne (bouton POSTULER).

delegation.reunion@ifremer.fr

Voir le site

Emploi

  • Date de publication : 15/03/2019
  • Fonction : Etudes, Recherche, Projet
  • Localisation : Réunion (Le Port)
  • Expérience : Débutant accepté



Envoyer un lien vers cette annonce par mél.

RECRUTEMENT CHARGé(E) DE MISSION

Type de poste
CDD de six mois, dans le cadre d’un remplacement pendant un congé maternité
Prise de fonction souhaitée à partir de mars/avril
Missions confiées au (à la) chargé(e) de mission technique
➔ suivi de dossiers techniques de la filière (environnement, qualité, sanitaire, recherche et développement, suivi de données économiques, …)
Ces missions seront effectuées sous la responsabilité du responsable technique, et en interaction avec les professionnels concernés, le service technique « aquaculture » de l’ITAVI et les permanents des structures régionales de la profession.
Profil



✓ études supérieures dans le domaine de l’agronomie, de l’halieutique, de l’aquaculture, ou de la biologie
✓ expérience (y compris sous forme de stage) souhaitée dans le domaine de la pisciculture et/ou dans les organisations professionnelles agricoles.
✓ bon niveau d’anglais écrit et oral
CV et lettre de motivation à envoyer à contact@cipaquacultu re.asso.fr, mentionnant en objet « candidature responsable technique ».

contact@cipaquaculture.asso.fr

Emploi

  • Date de publication : 11/02/2019
  • Fonction : Etudes, Recherche, Projet
  • Localisation : Ile-de-France (Paris 10ème)
  • Expérience : Confirmé



Envoyer un lien vers cette annonce par mél.

CHEF DE PROJET « Technologie fromagère et capteurs » ACTALIA EXPERTISE ANALYTIQUE

Offre(s) de stage

EXPLOITATION DE LA VIDéO SOUS-MARINE POUR CARACTéRISER L’éCOSYSTèME BENTHIQUE CIBLé PAR UN PROJET DE PARC éOLIEN EN MER FLOTTANT

• Contexte scientifique :
Le travail de stage s’inscrira dans le contexte du projet de recherche collaboratif APPEAL (2018-2020), qui s’intéresse à l’intégration socio-économique et environnementale de deux parcs éoliens flottants sur les côtes métropolitaines françaises : Groix & Belle-Île en Atlantique et Leucate en Méditerranée. L’intégration de ces infrastructures (Fig. 1) dans les milieux complexes et convoités que sont les écosystèmes marins côtiers, constitue un défi du point de vue technique, juridique, sociétal et environnemental. En effet, ces parcs éoliens offshores flottants (PEOF) devront s’insérer dans des écosystèmes déjà soumis à de nombreuses perturbations anthropiques (changement climatique, pêche aux arts traînants, pollutions, arrivée d’espèces exotiques, etc.). L’objectif principal du projet APPEAL est de mettre en œuvre une approche associant sciences de la nature et sciences humaines et sociales, afin de mesurer l’impact des PEOF sur le fonctionnement des socio-écosystèmes côtiers.
Le projet APPEAL se déroulant en amont de l’implantation des deux sites pilotes (4 éoliennes), ses actions de recherche concerneront dans un premier temps la définition de l’état de référence environnemental, écologique, et socio-économique (usages, perceptions et acceptabilité) des futurs sites d’implantation. Une deuxième phase du projet consistera à modéliser et à tester des scénarios d’évolutions possibles de leur fonctionnement trophique et de leur rôle dans la conservation de la biodiversité, des impacts économiques sur les flottilles de pêche, et des interactions avec les autres types usages. Le projet APPEAL cherche donc à lever le verrou méthodologique que représente la modélisation du réseau d’interactions du socio-écosystème des PEOF dans toute sa complexité. Il permettra ainsi de poser les bases d’une méthodologie permettant le passage de la vision fractionnée qui prévaut dans les études environnementales actuelles (approche par compartiments) à une approche intégrée et fonctionnelle.



Figure 1 : Images d’un futur parc industriel d’éoliennes flottantes (à gauche) et du système d’imagerie sous-marine tracté « Pagure-2 » développé par l’IFREMER.

• Obje ctifs et programme de travail :
Le travail de stage contribuera à la définition de l’état de référence environnemental du parc de Groix & Belle-Île, et plus précisément à la description de l’état écologique du compartiment benthique (nature des fonds ; invertébrés et poissons benthiques). La zone d’étude se situe sur des fonds sablo-vaseux, entre 60 et 80m de profondeur.
L’objec tif est d’exploiter des données vidéo et photo enregistrées en mai 2018 sur ces fonds marins situés à l’intérieur et en périmètre du futur parc éolien flottant pour analyser la composition taxonomique des communautés d’invertébrés et de poissons benthiques. 28 séquences vidéo (d’environ 15 à 20 minutes) et des photos prises simultanément (à la verticale, toutes les 30 secondes) ont été acquises à l’aide d’un engin vidéo de l’IFREMER tracté sur le fond (le Pagure-2 ; Fig. 1). L’exploitation des vidéos pourra être réalisée à l’aide d’un logiciel de traitement innovant (Avinote-V3) conçu spécialement pour l’imagerie des fonds marins (Romero-Ramirez et al., 2016) . Le dépouillement des données vidéo permettra de répondre à plusieurs questionnements scientifiques:
= 656; Dresser l’inventaire des espèces d’invertébrés benthiques visibles à la surface du sédiment (épifaune) et des principales espèces de poissons benthiques et bentho-pélagiques ;
 Définir le niveau de variabilité des communautés benthiques (composition taxonomique) à l’échelle du futur parc éolien flottant ;
 Caractér iser l’état écologique (niveau de dégradation) du compartiment benthique avant l’implantation du parc.

• Laboratoi re d'accueil et déroulement du stage :
Ce stage se déroulera à l’IFREMER, au laboratoire DYNECO-LEBCO, dans le cadre de la 2ème année du projet collaboratif APPEAL, piloté par France Energies Marines et l’IRD (et regroupant différents partenaires aussi bien académiques qu’industriels). Ce travail fera écho à une action similaire de définition de l’état de référence du compartiment benthique sur le PEOF de Leucate en Méditerranée (entreprise par le LECOB à Banyuls, également partenaire du projet). Le (la) stagiaire sera amené(e) à interagir avec les équipes impliquées dans le lot n°2 (tâches 2 et 3) du projet.
Le stage sera d’une durée de 8 semaines, et pourra être réalisé sur la période mai-juin-juillet 2019. Le stage pourra éventuellement être prolongé en fonction des possibilités d’indemnisation (non acquis pour l’instant).

• Pro fil recherché :
 Le (la) candidat(e) sera en 3ème année de Licence, 1ère année de master, ou niveau d’étude équivalent, dans le domaine de l’océanographie biologique;
 ; ; Il (elle) aura un goût prononcé pour l’écologie marine et la biodiversité benthique ;
 Il (elle) sera intéressé(e) par la recherche appliquée, et les approches scientifiques basées sur l’imagerie sous-marine ;
 Il (elle) sera familier(e) avec la gestion de bases de données.

• Respon sable du stage et contact:

Envoyer CV et lettre de motivation à :

Antoine Carlier; E-mail : Antoine.Carlier@ifre mer.fr; Tél: 02.98.22.43.91

Al ine Blanchet; E-mail : Aline.Blanchet@ifrem er.fr

antoine.carlier@ifremer.fr

Stage

  • Date de publication : 04/03/2019
  • Fonction : Etudes, Recherche, Projet
  • Localisation : Bretagne (Brest)
  • Expérience : Débutant accepté



Envoyer un lien vers cette annonce par mél.